Dernier mois !

Voici le dernier récit de mon voyage qui résume grosso modo mon dernier mois :

Je suis remonté à Buenos Aires avec un ami. J’y suis resté 2 jours pour voir un peu plus que l’aéroport. Buenos Aires c’est énorme, bruyant et en mouvement constant. « La ciudad que nunca duerme » – « La ville qui ne dort jamais ». Mais comme dans toutes les grandes villes il est possible de trouver des petits quartiers beaucoup plus calmes et accueillants que les grands axes qui débordent de personnes pressées. Enfin c’était deux jours très chouettes à déambuler dans les rues à la découverte de la ville. Il y a des quiches aux légumes tout à fait délicieuses ! Notamment celle au petit rond … délice !

Ensuite j’ai volé jusque New York. Là-bas j’avais un contact qui pouvait m’héberger quelques jours à Manhattan dans le Lower East Village. En sortant du métro j’ai eu un choc : il neigeait ! Moi j’étais en T-shitrt – tongues en pensant qu’il ferait chaud comme à Buenos Aires. Bref j’ai vite mis une couche en plus.

En 4 jours je suis passé d’endroits paumés du Chili à la ville la plus hype de la planète ! (Avec Buenos Aires comme échauffement). Autant dire que les premiers jours furent assez bizarres. Déjà, je manquais de me faire écraser tous les jours par ces taxis fous. Ensuite il y avait une « légère » différence de prix. Encore heureux que je ne payais pas mon logement. Et pour couronner le tout, les montagnes n’avaient absolument rien à voir avec celles qu’on a l’habitude de grimper ! C’est des immenses tours presque lisses aux formes très géométriques. C’est plutôt impressionnant.

Les premiers jours je me suis promené un peu partout dans tous les quartiers. Soho le quartier du shopping, Time Square le quartier des touristes fous, Chinatown, Central Parc le royaume des écureuils (il y a même quelques blocs à grimper) et le quartier des affaires super glauque et sombre. En fait Manhattan c’est une sorte de grand parc d’attraction, la ville est fondée sur le tourisme. Ce qui n’est pas mal en soit mais ça ne dégage pas une ambiance super chaleureuse … Mais bon, c’est une ville assez incroyable il faut le reconnaître malgré son esprit de surconsommation.

Après une semaine environ je suis descendu à Charlotte en Caroline du Nord avec un mec qui proposait de conduire en échange du partage des frais d’essence. Mon idée était d’aller voir Josh, un mec qu’on avait rencontré en Patagonie et qui vit à Asheville, une petite ville à 3h de Charlotte. J’ai passé 3 jours dans une famille super accueillante à Charlotte. J’ai assisté pour la première fois à la prière avant de manger. Le fils aîné par le plus grand des hasard était un grimpeur du coup on a été faire du bloc à Boone, un site majeur de bloc en granite. Il était temps que je m’y remette, après plus d’un mois d’arrêt je ne valais plus grand chose …

Ensuite la famille m’a très gentiment amené à Asheville, super sympa quoi. J’étais content de voir un peut de l’Amérique du Nord car NYC c’est pas vraiment significatif. Là je suis arrivé chez Josh. Lui et sa compagne Diane sont vraiment des gens géniaux ! Ils vivent simplement et j’aime ça. Josh commence un commerce de barres énergétique de saumon séché. On en avait d’ailleurs quelques une sur le Cerro Catedrale.

J’ai grimpé les quatres premiers jours avec les grimpeurs du coin. Que du trad sur des falaises plutôt petites. Sauf pour Looking Glas un mur de granite super compacte de 250m où la grimpe est vraiment géniale.

Asheville c’est une petite ville de hippies où tout le monde est tatoué, tout le monde joue de la musique et mange sainement. C’est aussi la capitale de la bière des Etats Unis. Une fois j’ai réussi à rentrer dans un bar (j’ai 20 ans ..) et j’ai vu une pancarte « Bière de la Meuse » affichée au mur. Ils ont de la très bonne bière et de la bonne nourriture mais c’est pas beaucoup moins cher qu’à NYC hélas.

J’ai aussi été grimper  trois jours dans les Red River Gorges, c’était génial ! Il y a du rocher à profusion et d’excellente qualité. Des tonnes de voies dans tous les niveaux aussi bien en trad qu’en sportif. Au camping Miguel ils servent des Pizzas succulentes mais si tu rentres tard en week end tu attendras ta pizza parfois plus d’une heure.

A mon retour j’ai été faire du Mountain Bike avec Josh ça aussi c’était super et j’ai goûté à d’excellents donuts chauds ! (Si je suis autant enthousiasme vis à vis de la nourriture c’est du aux séquelles de notre mois de rationnement dans les montagnes !).

Je suis retourné à NYC pour mes derniers jours. J’ai été voir le METropolitan Museum et le Museum of Natural History … WAW ! L’histoire du monde contenue dans deux gigantesques musées dans lesquelles tu peux facilement passer plusieurs jours ! (2 pour ma part). Tu ne sais où donner de la tête entre les temples égyptiens, grecs ou romains, les innombrables tableaux, statues, tapisseries et autres, les reconstitutions d’animaux dans leurs milieux, les squelettes de dinosaures, les pierres précieuses, j’en passe et des meilleurs !

Je suis aussi aller voir le MOMA (musée d’art moderne) mais ça m’a vraiment soulé. Pourtant je suis très ouvert à l’art et tout ce qui tourne autour mais j’ai été déçu par la plupart des oeuvres. Bon il y a quand même des tableaux mythiques et des choses assez surprenantes je le reconnais. Enfin mon manque d’enthousiasme est sans doute du au fait que j’avais passé les deux jours précédent à m’émerveiller dans le MET et le musée d’histoires naturelles.

J’avais rencontré des grimpeurs de NYC dans les Red du coup j’ai été grimper avec eux dans les GUNKS pour mon dernier jour de voyage ! C’est un vieux site de trad bien old school, assez grand avec pas mal de choix.

Et puis l’heure du grand retour à sonnée … j’ai pris le métro jusqu’à l’aéroport. Je suis arrivé un peu juste, j’ai même cru que j’avais raté mon vol.

– Hôtesse : You know that your bag is way too heavy ?

– Moi : Humyes …

– Hôtesse: Ok

Finalement je suis rentré dans l’avion sans souci (à part émotionnels). C’était un super vol, un peu court à mon goût (6h) mais j’ai pu revivre dans ma tête toutes mes aventures et les moments forts qui avaient marqué mon voyage. Un peu de nostalgie mais en même temps une immense joie à l’idée de revoir famille et amis.

Quel voyage incroyable encore une fois …

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d’usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village
Fumer la cheminée, et en quelle saison
Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
Qui m’est une province, et beaucoup davantage ?

Plus me plaît le séjour qu’ont bâti mes aïeux,
Que des palais Romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur me plaît l’ardoise fine :

Plus mon Loir gaulois, que le Tibre latin,
Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,
Et plus que l’air marin la doulceur angevine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s