The RocTrip

– Le RocTrip –

 Définition du Petzl RocTrip : Petzl est une marque de matériel d’escalade et de travaux en hauteur qui organise chaque année un RocTrip. C’est un évènement qui se déroule pendant quelques jours dans l’idée de développer un nouveau site d’escalade. Tout le monde peut y participer. C’est l’occasion de grimper de toutes nouvelles voies, de faire des rencontres, de croiser quelques “stars de la grimpe”, de les voir à l’oeuvre, et, bien sur, de faire la fête.

On est arrivé sur place 3 jours avant l’évènement, mais il y avait déjà beaucoup de monde. La zone de vie est assez bien organisée : un camping avec des toilettes sèches et une arrivée d’eau pour cuisiner. Un “réfectoire” en plein air avec des longues tables pour que tout le monde puisse se retrouver le soir, manger ensemble et débrifer de sa journée et une scène pour les concerts et les presentations. Petit à petit la zone de camping va se remplir de tel sorte qu’il y ait finalement juste la place de circuler entre les tentes ! Un veritable Woodstock ! Heureusement ce n’est que pour 4 jours.

Par hazard je rencontre David Leduc, un ami grimpeur belge de mon âge qui a profité de sa presence en Amérique du Sud dans le cadre de ses études pour passer au RocTrip. Il m’invite à partager sa tente en attendant qu’on récupère le sac maudit. Chic ! Stéphane dormira avec Sean mais avec sa doudoune en guise de sac de couchage et de matelas… Heureusement les nuits ne sont pas très froides, et la journée le soleil tappe sec ! Comme Steph et Sean sont pas mal occupé à faire leur “star” avec le Team Petzl ça m’en fait également un compagnon de cordée avec qui je vais principalement grimper. Ca l’arrange car il n’a quasi pas de matos.

Ne sachant pas si il y aurait à manger sur place, j’avais vite acheté un peu de nourriture au cas où. J’ai bien fais car la nourriture n’étais pas comprise (sauf pour Steph et Sean qui sont invité par Petzl). Du coup les premiers jours se sont un peu passé en mode survie : on dormait à même le sol, Steph sans sac de couchage, moi j’ai reçu un baudrier et des dégaines à prêter, et pour la nourriture je m’arrangeait avec quelques participants pour qu’on cuisine ensemble afin que je profite de leurs réchauds.

A 7 minutes à pied du camping se trouve un canyon au rocher brun d’origine volcanique. C’est sur ses magnifiques faces qu’on étées ouvertes une panoplie de voies prettent à être dévorées par des meutes de grimpeurs enragés !

Première impression dans le canyon : jusqu’où y a t-il des voies équipées ? C’est le suspens à chaque fois qu’on passé un virage et que de nouvelles faces s’offrent à nous ! Les secteurs sont faciles à repérer, c’est partout où il y a des gens. Un topo (guide) a spécialement été conçu pour l’évènement.

Première impression sur le rocher : il faut faire attention où l’on met les pieds et les mains car comme la plupart des voies sont neuves il y a encore pas mal de rochers qui se décrochent. Le port du casque est donc obligatoire. Mais toutes les prises ne sont pas sur le point de nous rester dans les mains (quoique ..), la plupart des voies sont totalement clean et il y a des lignes vraiment majeures ! A certain endroit le rocher prend des formes surnaturelles et c’est un reel plaisir de découvrir la diversité qu’il a à nous offrir.

Les premiers jours de grimpe, je ne m’excite pas trop, je grimpe à mon aise ici et là, je prend connaissance du rocher ainsi que du canyon et ses différents secteurs, c’est une remise en forme après le long voyage qui nous précède.

La veille du Roctrip, on marche jusqu’au bout du canyon (30 – 40 min) pour aller grimper dans les derniers secteurs. J’aperçois une voie qui semble incroyable, qui suit une sorte de proue surplombante … mais qui n’a pas l’air facile. Je check la voie dans le topo : “Le Merlin – 7c”. GENIAL, cette voie est pour moi ! Je l’attaque après un échauffement bref et l’enchaîne à vue, heureusement pour moi car ce sera la file tout au long du RocTrip pour l’essayer ! Juste à côté, Steph montre à un public attentionné qu’il n’est pas venu juste pour prendre le soleil. Assuré par Charlotte Durif il enchaîne sous le cagnard un 8B bien teigneu sur micro prises, impréssionnant !

Jeudi 22/11/2012, début du RocTrip. Ca y est, la foule est là ! Le canyon foisonne de vie, les secteurs “école” sont surchargés de débutants profitant de cet évènement pour faire leurs premiers pas en rocher. Il y a des rangers postés à des endroits stratégiques tout le long du canyon près à intervenir au quelconque accident. Il y a également un bon gratin de grimpeurs forts spécialement invités pour l’évènement : Dani Andrada, Dave Graham, Yann Ghesquier, Michael Fuselier, Enzo Oddo, Steve McClure, Martina Cufar, Charlotte durif, … qui éssaieront des voies extrêmes sous les applaudissements des spectateurs.

C’est également le jour où notre sac arrive à Esquel ! On s’est arrangé pour qu’on nous le récupère afin de nous éviter l’aller retour. Enfin nous allons bien dormir !

Hélas, quand nous rentrons le soir pas de sac ! Les personnes qui devaient le récupérer ne l’on pas trouvé et je ne sais plus quoi encore !

Le plus dur pour moi ça a été de l’apprendre à Stephane dont les yeux se sont remplis de larmes, lui qui fantasmais déjà sur son matelas moelleux ! Cette histoire commençais à traîner ! Vu que je manquais de nourriture et que j’avais grimpé non stop depuis le début, j’ai décidé d’aller en stop le lendemain à Esquel pour retrouver le sac, faire des courses et prendre un jour de repos.

Le lendemain matin, je marche donc jusqu’à la route de terre accompagné de David (dont l’espagnol est très bon) dans l’espoir d’être rapidement pris. Il y a beaucoup de va et vient dû au RocTrip. Heureusement car en temps normal, cet endroit est désert ! On rejoins Esquel en un temps record ! On passe à l’aéroport, mais personne n’est au courant et il faut donc aller voir à l’office en ville … ça commence à puer ! On Nous dépose devant l’office, j’entre et là j’aperçois mon sac dans un coin qui m’attendait ! YESSS ! Je suis trop content, je remercie 15 fois la fille qui me l’apporte ! Ouf, le pire est derrière nous !

Pour le retour on savait à peine marcher avec toute la nourriture qu’on avait acheté (il faillait de quoi nourrir Sean et Steph pour après le RocTrip) plus le gros sac. Du coup comme personne ne nous prenais on à pris un taxis pour nous sortir de la ville et nous mener au début de la route en terre, ensuite un pick up est passé et nous a dis de sauter à l’arrière.

Quand j’arrive aux tentes, Steph et Sean m’acclament en héros, surtout pour avoir pensé à acheter du pq !

Le soir Sean et Steph font une projection de leur film Jungle Jamming, gros succès auprès des Argentins !

On grimpe à notre aise jusqu’à la fin du RT, car nous restons sur place après l’évènement. Nous aurons encore tout le temps de jouir du site une fois les groupies partis. Sean se concentre principalement sur une voie : “Balrog”. C’est une voie de 6 longeurs qu’il a ouvert en mars dernier. Les deux longueurs clefs ne cotent pas moins de 8B/+. Autant dire que c’est un sacré morceau. “Whaaa duro, he !?!” disait Dani qui l’a éssayé ! Le plus dure pour Sean n’était pas de mettre des éssais mais de trouver des partenaires pour monter dedans car la plupart se sont débinné ayant peur de se prendre une claque !

Le dernier soir du RT arrive et un GIGANTESQUE assado (barbecue très populaire en Argentine) est prevu pour tout le monde ! 35 moutons et 4 vaches seront cuits aux braises et servient avec du pain. Inutile de dire que ce soir là, on à fait le plein de protéines ! S’en est suivie une soirée rytmé par le son d’un DJ qui en a retenu plus d’un jusqu’au levé du soleil.

Le lendemain, les tentes ont disparues comme par enchantement, on peu enfin circuler sans trebucher sur une sardine

Le site du Petzl Roctrip : http://www.petzl.com/en/outdoor/roctrip-argentine

(Hélas nous n’avons pas pris beaucoup de photos …)

Une réponse à “The RocTrip

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s